Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #la matiere premiere - le tannage et les outils... tag

Quelques outils pour travailler le cuir de nos jours.

26 Mars 2006 , Rédigé par Anne Deré de Orchis Publié dans #La matière première - le tannage et les outils...

Quelques outils pour travailler le cuir :

- La cornette à tracer : Elle sert à tracer un gabarit sur le cuir. C'est un outil très simple au fer en forme de feuille de laurier.

- Le couteau demi-lune ou couteau à pied : Il sert à découper le cuir pour suivre un gabarit, il sert aussi pour amincir le cuir ( parage).

- Le tranchet : Sert à couper les fils, découper le cuir et faire des parages ou éventuellement découdre...

- Le couteau à parer : Il sert à parer le cuir, la lame rectangulaire n'est affûtée que le dessus de la lame.

- Le compas à pointes sèches : Il est utilisé pour marquer la distance de la couture du bord, lors de décorations ou pour faire des trous équidistants.

- La griffe à molette : Elle sert à tracer la couture et donner l'inclinaison et l'espace des points. Les molettes sont numérotées en fonction du nombre de point par pouce ( 254mm) soit 7, 8, 10et 12 étant le point le plus petit.

- La rainette : Elle est utilisée pour creuser une gorge dans le cuir épais pour le plier.

- L' alêne : Les alênes servent à percer le cuir. Il y a différentes sortes de d'alênes, on utilise l'alêne losange pour la couture, l'alêne ronde pour les débuts et arrêts de couture. Pour la bourrellerie, une alêne courbe est indispensable.

- Les aiguilles "aux pinces" ou soies de sanglier : Elles servent à passer le fil.

- L'abat- carres : Gouge en forme de V. Il permet d'abattre la carre du cuir (émousser les tranches réduit les frottements douloureux...)

- Le formoir : Il sert à faire un fini élégant en brûlant le côté fleur du cuir et en réalisant un filet décoratif, il tasse aussi les fibres de la tranche et évite au cuir de s'effilocher.

- La lissette : Elle sert à lisser la tranche du cuir au moment de la finition. Fait de bois dur et poli, il ne faut pas la confondre avec le brunissoir en agate utilisé aussi en enluminure et reliure.

- La pince à coudre : On l'utilise pour maintenir le travail pendant la couture. Utilisé comme une cale ou un étau, c'est un objet en bois fortement utile notamment en harnachement équestre, où l'artisan doit coudre des sangles de cuir très dense, sur de grandes longueurs.

- Le fil : Couramment il est confectionné à partir de fibres de lin, mais aussi de chanvre ou de laine, frotté de poix ou de cire. Une fois assemblé aux soies (une à chaque extrémité du fil), on peut parler d'un ligneul. Un fil enfilé sur des aiguilles se nomme ensemble, une aiguillée.

- Le marteau rivoir : Il sert à poser des rivets et battre la couture pour refermer les points et enfonce le fil dans le cuir.

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>